hyperdev.fr

C'est jamais fini!

Un an et demi à peu près depuis mon dernier post d'humeur. À croire que je n'ai pas d'humeur. C'est peut-être juste que je préfére passer par des couloirs peu emprunté pour expliqué mon moi.

On m'a fait la remarque que je ne terminais jamais ce que je faisait. Au debut je trouvais ça con. Ensuite j'ai compris que j'avais jamais expliqué ce que j'essayais de faire.

En gros, en master j'ai pas pu rejoindre le master Traitement Automatique du Langage (TAL) dans mon université et j'ai un master "bateau" d'intégration logciel. J'ai un peu perdu mon temps. Heureusement il y avais des cours d'IA quand même. Chemin faisant je suis rentrée dans le jeu de l'intégrateur logiciel ou la composition (hierarchique ou pas) d'application à la Django (beaucoup mieux abordé dans aiohttp). J'ai beaucoup écrit et le contexte problement m'a amené à me questionner sur l'utilisabilité du code. Concretement par exemple, comment crée une app Django generique. Ce qui est bien different d'un travail d'integrateur de logiciel. Il s'agit de fournir un outils commun pour travailler ensemble. Quelque part j'ai franchi une frontière. La compétence de se mettre dans la peau de quelqu'un qui lit votre code est aussi utile quand vous integrer des logiciels existant. Cela dit integrer c'est surtout (à mon sens) écouter l'autre donc c'est moins evident de se rendre compte que quelqu'un sera à votre place quand il relira votre code.

A cette epoque j'ai decouvert neo4j sur #django-fr. En creusant je suis tombé sur Tinkperpop Gremlin dont je suis tombé amoureux. J'étais hyper fan des graphdbs.

Sur le chemin du poid cognitif associé à du code je me suis rendu compte que le fait que Python ne puissent pas lancer "naturellement" des chemins de code en parallèle me complexait. Aussi, berkeleydb ne fonctionne juste pas assez bien en mode multiple processus. Et dans le cas d'un processus de base de donnée asyncio était pas une solution. J'ai même participé au projet PyPy STM avant de me rendre compte que c'était pas pour tout de suite.

Je suis passé de Python à GNU Guile, en gros pour ça (c'est aussi une façon facile pour moi de contribuer au projet GNU). Du coup, j'ai ramené mes petits copains wiredtiger, graphdb et idées grandiloquentes

J'ai implementé plusieurs schema pour la graphdb puis j'ai decidé d'utilisé le schema EAV que j'ai porté en Python dans AjguDB (désolé, il n'y a pas de logo).

En GNU Guile, j'appelle ça UAV un acronyme pour Unique-identifier, Attribute, Value.

J'ai continuer mes idées un peu loufoques d'implementer un clone de, et j'ai repris mes recherches.

C'est jours-ci c'est culturia que je vais pas finir.

Peut-être que quand on franchit une frontière, on oublie tout.